Après-match

Paris en finale pour l’histoire

Le Paris Basketball se qualifie pour la finale des Playoffs Betclic Elite en s’imposant dans le money time dans une adidas arena survoltée (98-92) ! Le Paris Basketball retrouvera Monaco dès demain pour le premier match des Finales !

 

Irrationel, irrespirable, incroyable… 8000 personnes qui se lèvent d’un seul homme après ce trois points venu d’une autre galaxie planté par Nadir Hifi pour nous envoyer en finale ! Une pression qui retombe et une joie immense pour les fans du club parisien et surtout pour les joueurs qui ont joué un HUITIÈME match depuis le 15 Mai ! 

 

Tout compte fait, le club ne fait rien comme les autres, c’est une année de première fois. Premier trophée (deux), première campagne de playoffs, premier record all-time français en terme de victoire consécutive et maintenant première finale de championnat ! 

 

Le match était d’une grande qualité, que ce soit côté ASVEL comme côté Paris. Un premier quart maitrisé par les parisiens, porté par un EXCELLENT TJ Shorts II, encore une fois énorme du début à la fin. Et c’est clairement le premier quart qui a donné un élan très positif aux hommes de Tuomas Iisalo. Mais l’ASVEL reste l’ASVEL et on l’a vu lors des 4 matchs précédents, les hommes de Pierric Poupet ont de la ressource et surtout une expérience Euroleague qui n’est pas à négliger. 

 

Une deuxième période sous pression 

 

L’écart est sensiblement le même en sortant de la mi-temps. Les forces de l’ASVEL sont connues : le danger peut venir de partout. Et quand on voit la feuille de stats des Lyonnais en fin de match, tout se confirme avec 6 joueurs à 11 points ou plus. Malgré une débauche d’énergie incroyable pour les parisiens, l’ASVEL réussit à faire son retard et même à passer devant à 1’58 de la fin de la partie, faisant stresser l’adidas arena d’une fin de rêve éveillée. Mais à ce moment là, nos deux meneurs, nos deux CRACKS ont décidé de sortir de leur boîte pour faire exploser l’adidas arena !

 

The TJ and Nadir Show 

 

1’58 à jouer. Ballon Paris. Monsieur Responsabilité, MVP, TJ Shorts, décide de prendre le jeu à son compte, tout seul comme un grand, comme lors de la prolongation d’il y a deux jours. Accélération face à De Colo et lay-up très difficile face au longiligne Mbaye Ndiaye. +2. Derrière, l’ASVEL ne marque pas. TJ Shorts remonte le ballon, one-one encore face à De Colo, drive en tête de raquette, pull up, le bras est touché ! AND ONE. L’adidas arena est en fusion sous les chants de « MVP » Le lancer franc est réussi. Encore un stop et le match est plié. Mais dans les belles histoires, il faut quelque chose d’insensé. Un chose dont on pourra en reparler pendant des jours. Un shoot d’anthologie pour marquer les esprits. Paris récupère le ballon Jantunen la transmet à Nadir. Side step à 3 points, tir à la fin des 24 secondes… Un petit silence pendant que le ballon est en l’air, avec une impression que le temps s’arrête à ce moment-là : FILOCHE ! 

 

Paris est en finale. The rest is history. 

 

Premier match demain à Monaco, le deuxième jeudi et le troisième sera à Paris !

Vous pouvez d’ores et déjà prendre vos places pour ce match historique : https://tinyurl.com/3kabymh6

 

ALLEZ PARIS !

Abonnez-vous à notre newsletter recevez nos dernières actus

INSCRIPTION