Après-match

Défaite et fin de série pour Paris 

Les séries finissent toujours par s’achever, c’est mathématique. Ainsi après 25 matchs victorieux toutes compétitions confondues, nos Parisiens se sont inclinés pour leur premier match de playoffs de leur histoire face à Cholet (81-91).

 

Ce mercredi devant plus de 5 300 spectateurs, Paris a connu son premier revers à l’adidas arena. Une défaite qui fait très mal dans un quart de finale qui se joue au meilleur des trois matchs. Les hommes de Tuomas Iisalo sont déjà dos au mur et doivent à tout prix l’emporter à La Meilleraie pour forcer un game 3.

Pourtant, tout avait si bien commencé. Un coach Iisalo qui recevait son titre de meilleur coach de la saison des mains de Lionel Jospin et un TJ Shorts II, qui recevait lui deux titres : celui du meilleur marqueur de la saison et bien entendu du MVP.

 

Mais Cholet est venu nous gâcher la fête. Une réussite insolente, une défense de fer, 5 joueurs à plus de 10 points avec une performance majuscule du très prochainement joueur NBA Tidjane Salaun… Bref, Cholet avait décidé de prendre sa revanche ce soir.

 

Côté Paris, c’était plus délicat. Moins de réussite derrière la ligne des 3 points mais aussi à 2 points, une défense moins solide qu’à l’accoutumée et moins d’impact au rebond. C’était un match sans mais qui peut aussi bien servir d’électrochoc comme l’ont si bien dit le Coach et Michael Kessens en conférence de presse.

 

Dans cette défaite, un joueur a tout de même pu sortir du lot : Sebastian Herrera. Un match taille patron de sa part avec 26 points à 6/8 à 3 points. Il a permis à Paris d’y croire à chaque fois mais ce n’était pas assez suffisant. Comme à son habitude, TJ a montré que son titre de MVP n’était pas usurpé et qu’il faudra compter sur lui lors du prochain match samedi.

 

La route est encore longue, impossible n’est pas parisien.

Abonnez-vous à notre newsletter recevez nos dernières actus

INSCRIPTION