Après-match

1-1 : balle au centre !

Les Parisiens se sont inclinés face à l’ASVEL dans ce match 2 (85-89) malgré un dernier quart de folie dans une adidas arena incandescente. Match 3 à Lyon ce mardi !


Une bataille épique ! Celle qu’on raconte le lendemain en se refaisant le scénario. « Et s’il avait pris le rebond ? » « Et s’il avait raté son lancer ? ». Mais la réalité est toute autre. Aux grands moments, les grands joueurs. Les nerfs solides. Le sang-froid. À ce petit jeu, on a bien eu deux énormes protagonistes : Paris Lee côté ASVEL, 10/11 aux lancers dont les derniers en mode clutch, juste avant le rebond de la gagne de Mbaye Ndiaye. Et de l’autre, Nadir Hifi, dans la zone, voyant le cercle aussi grand qu’un océan dans le dernier quart et qui termine à 27 points.

 

Sauf qu’avant ce dernier quart, il y a eu un match. Un match bien dominé par l’ASVEL dans tous les compartiments du jeu, avec une belle réussite dès le début du match et étant constant même dans les moments les plus chauds. Très simplement : ils ont remporté tous les quarts sauf le dernier. Mais leur avance leur a permis de conserver ce petit écart en fin de match. L’expérience des grands moments.

 

Les Parisiens ont eu du mal à contenir les assauts répétés de Paris Lee, Lauvergne ou encore TLC. Malgré un (encore une fois) très gros match du MVP, TJ Shorts II, cela n’a pas suffi à empêcher la défaite. À noter la blessure à la cheville de Collin Malcolm en fin de match. En espérant qu’il se rétablisse vite pour le prochain match mardi.

 

Pour rappel, la série se joue au meilleur des cinq matchs. Les deux suivants auront lieu à l’ASVEL. En cas de cinquième match, il se jouera à l’adidas arena ce dimanche.

Abonnez-vous à notre newsletter recevez nos dernières actus

INSCRIPTION